Mon bujo : matériel et démarrage

posté le jeudi 27 juillet 2017 / 4 commentaires

Le bullet journal (bujo pour les intimes) est une 'méthode' d'organisation du quotidien qui a colonisé la toile depuis quelques années. Pour faire bref, il suffit d'un cahier/carnet vierge, d'un stylo et d'avoir besoin de s'organiser (rendez-vous, tâches, objectifs, suivis divers...). Tout le reste est à faire soi-même, de A à Z... Un agenda 100% personnalisé, en somme. [A lire : l'article de Élodie, Bullet Journal, la méthode en 10 étapes, qui explique parfaitement le principe de base.]

J'avais déjà tenté l'expérience, il y a un peu plus d'un an, sans grand succès. Je n'arrivais pas à m'y mettre vraiment et je n'avais pas réussi à trouver le style qui me correspondait...
Mais, ces derniers temps, avec les grands changements survenus et la multitude de projets en cours, j'ai décidé de retenter ma chance. Et pour me faire plaisir, j'ai commencé par choisir mon matériel.


D'abord, le carnet ! J'avais envie de tester un nouveau type de carnet de note et j'ai opté pour le Rhodia Goalbook. D'abord pour son format A5 et sa couverture souple, ensuite pour son choix de coloris (il y a des couleurs sublimes), ses 240 pages (!) et le quadrillage en pointillés.


Ensuite, les stylos. Je voulais quelque chose avec une pointe fine pour pouvoir écrire petit et lisible. J'avais déjà les feutres Pitt Artist Pen noir dont j'utilise la pointe F (0,5mm). Et j'ai complété avec les stylos pigment liner de Staedtler (pour moi : pointe 0,3mm). Et j'ai également des Zebra Mildliner. Ces petits surligneurs double pointes (une large, une fine) sont vraiment top et j'ai une préférence pour la couleur Mild Blue Green de mon pack de 5 (il en existe 15 couleurs).

Une fois le matériel choisi, j'ai fait une liste des pages que je voulais voir figurer : calendrier annuel, calendrier des anniversaires, index, page d'ouverture du mois, page agenda hebdomadaire (...), sans oublier les pages "collections" (livres lus, idées d'articles blog, suivi de commandes...). Ça aide vraiment à trier les idées et à savoir par où commencer.


Enfin, avant d'entamer officiellement mon nouveau bujo, je me suis entraînée sur un vieux carnet : mises en pages, styles d'écriture, combinaisons de couleurs... Il y a tellement de possibilités et de combinaisons envisageables qu'il faut bien poser quelques bases.

Pour m'aider, Pinterest a été d'un grand secours ! C'est une vraie mine d'or, question inspiration (vous pouvez même retrouver mon tableau #bujo par ici) ! Je suis encore en période de tests, pour le moment mais je vous retrouve dans le prochain article bujo pour vous montrer mes mises en pages et mon organisation.

Alors, et vous, est-ce que c'est une pratique qui vous intéresse ? Est-ce que vous avez vous-même un bujo ? Comment l'utilisez-vous ?

[shopping] Été + robes de grossesse

posté le mercredi 19 juillet 2017 / Aucun commentaire

Jusqu'à il y a peu, je portais encore mes vêtements d'avant. Certes, j'ai abandonné les jeans depuis belle lurette mais pantalons en toile, blouses, chemises et robes "taille normale" me convenaient encore plutôt bien - à quelques exceptions près.
Ce temps est à présent révolu : à 5 mois et demi de grossesse, il faut se faire une raison, porter des vêtements adaptés devient nécessaire. Non pas que faire du shopping me déplaise mais trouver des fringues sympas pour femmes enceintes, (sympa ET pas trop cher, parce qu'on ne va pas les porter 50 ans non plus) et bien, ce n'est pas toujours facile.

Du coup, je vous propose une petite sélection personnelle des robes d'été spéciale grossesse trouvées au fil de mes recherches...

Les rayures esprit bord de mer


1 / 2 / 3

Ce sont mes préférés. Je suis à fond sur les rayures (t-shirts, pantalons, shorts...) et j'ai déjà deux ou trois robes dans cet esprit. Je trouve que c'est incontournable pour le gombo été + grossesse.

Les motifs floraux


4 / 5 / 6

Comme le floral est un motif qui se prête à 100% à la saison actuelle, impossible de passer à côté... Et certaines sont vraiment magnifiques, totalement dans l'esprit baby mood !

Pour dégoter des robes plus simples et classiques, pour rester à la maison par exemple, je fouine aussi dans les rayons 'normaux'. Il suffit juste de rester vigilante sur quelques points :
- les cordons ou élastiques de serrage, à proscrire quant ils sont au niveau de la taille(à choisir soit sous les seins, soit sous le ventre),
- la taille du tissu au niveau des jambes (si c'est trop court, l'arrondi du ventre va relever la robe, parfois même dans le dos),
- et la forme du haut de la robe, au niveau de la poitrine, suivant votre morphologie.

Sinon, tout est permis à partir du moment où on est à l'aise !